Pourquoi les retail parks se multiplient face aux centres commerciaux traditionnels ?

Les experts immobiliers ont fait quelques études sur les nouvelles surfaces commerciales et démontrent que les retails parks sont en perpétuelle augmentation, mais les frontières entre les deux estompent progressivement les différents types de pôles commerciaux.

Retail Park : de quoi il s’agit ?

Le parc commercial offre cet aspect d’une meilleure planification et d’une plus grande normalisation. Il comprend au moins 5 unités locatives d’une superficie de construction de plus de 3 000 mètres carrés. Les parcs commerciaux et les parcs de loisirs ont un point commun : ils sont généralement gérés par un seul opérateur, l’objectif étant d’apporter de nouvelles dimensions aux comportements d’achat et aux parcours clients.

Concrètement, le retail park combine les avantages pratiques de la banlieue (parking central, transports pratiques, grandes cellules de prison, lieux de loisirs, etc.) avec les éléments qui font le succès du centre commercial (aire de restauration, ambiance, architecture, shopping, services, etc.).

Marque low cost, moteur du retail park

Les locomotives dans les parcs de vente au détail (retail parks) sont généralement des marques bon marché et connaissent une forte croissance. En France, ces marques de vente au détail sont encore en plein essor. Certaines chaînes prévoient même de doubler leurs points de vente d’ici 2025. Ces marques connaissent une croissance exponentielle et, avec les grands groupes d’investisseurs et les développeurs de meubles régionaux, elles sont devenues des participants actifs.

Toutefois la vraie valeur ajoutée du retail park est l’effort réalisé au niveau architectural, c’est-à-dire en termes de construction, de végétation, de circulation et d’intégration dans l’environnement existant. Vous pouvez par exemple faire appel à un architecte à Saint Étienne sur cimaise-architectes.com, ces professionnels mettent tout en œuvre pour produire des immeubles adaptés à tous vos besoins en création de retail park,

Ces projets ont acquis en influence et en beauté

La production du nouveau parc commercial est largement tirée par la construction de petits complexes allant de 5 000 mètres carrés à 15 000 mètres carrés. Cela a été particulièrement vrai ces dernières années. Ces petites zones illustrent le « parc commercial local ». L’émergence des retail parks complète la mise à disposition de grandes surfaces alimentaires qu’ils peuvent soutenir. Ces parcs commerciaux permettent d’accroître son influence et de limiter l’évasion commerciale à des zones de consommation plus importantes.

Les parcs commerciaux sont en train d’être renversés : maintenant, des formes de parcs commerciaux matures sont en cours, comme l’expansion des parcs existants dans les supermarchés. Si le phénomène de rénovation/extension est encore limité (dans la grande majorité des cas, ce sont de pures créations), il y a eu de plus en plus d’exemples ces dernières années.

Pourquoi choisir un bureau ergonomique ?
La construction modulaire : quels avantages ?